La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

NOTRE DAME DE POMPEI

                                                                                                                                                                                                                                    

Pompéi (Pompeii en latin, Pompei en italien) est une ville de l'Empire romain, située en Campanie. Fondée au VIe siècle av. J.-C., elle est détruite en même temps qu'Herculanum, Oplontis et Stabies, lors de l'éruption du Vésuve en l'an 79 apr. J.-C. Enfouie sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques, préservée des intempéries et des pillages, la ville tombe dans l'oubli pendant quinze siècles. Redécouverte fortuitement au XVIIe siècle, l'état de conservation de l'ancienne cité romaine est remarquable : les fouilles entreprises à partir du XVIIIe siècle permettront d'exhumer une ville florissante, précieux témoignage de l'urbanisme et de la civilisation de la Rome antique.

                                                                             Le Rosaire, arme donnée à Saint-Dominique

pour combattre l'hérésie et pour répandre la foi.

Testament Spirituel de Saint Padre Pio de Pietrelcina 

Ceci est mon testament et mon héritage:

"Aimez la Madone et faites-la aimer. Récitez toujours le Rosaire !"

                                                                                                                                                                   

Dans toutes les apparitions privées ou publiques, la Vierge a toujours encouragé et demandé la récitation du rosaire. Mais c'est à Pompéi en Italie qu'elle a donné des explications un peu plus précises. Pendant 13 mois, Fortuna, fille du commandant Agrelli souffrait de crampes extrêmement douloureuses, de vomissements et autres tortures physiques. La famille fit venir tous les médecins possibles et imaginables qui tous déclarèrent forfait. Le 16 février 1884, la jeune malade entama alors des neuvaines de rosaires et la Vierge lui apparut le 3 mars, entourée d’anges et de Saint Dominique et.. sainte Catherine de Sienne. Alors Elle a expliqué que si on l'invoque sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire en faisant trois neuvaines, on obtiendra tout ce que l'on désire, suivies de trois neuvaines en remerciement. La jeune fille fut instantanément guérie et cela impressionna profondément le pape Léon XIII qui poussa alors officiellement cette forme de prière.

Sur les ruines de Pompei se lève le magnifique Sanctuaire de N.Dame.

BARTOLO LONGO, LE FONDATEUR

Bartolo Longo naît à Latiano (Brindisi), le 10 février 1841. C’est un esprit vif et joyeux. Après l’école, il obtient une licence en Droit en 1864.

Un instant attiré par le spiritisme et l’occultisme, il se convertit, changeant radicalement de vie : il abandonne son métier d’avocat et se consacre aux pauvres. Il renonçe aussi au mariage.

En 1872, il se rendit à Pompéi s'occuper de l'administration des propriétés que la Comtesse De Fusco lui avait confiée.

Aussitôt, il fut touché par la misère humaine et religieuse des paysans. A la suite d'une inspiration divine, il décida de se dédier à l'enseignement du catéchisme et à la diffusion du Rosaire.

En 1876, sur les conseils de l'évêque de Nola, Mgr Formisano, il commença à quéter "un sou par mois" pour construire un sanctuaire à Pompéi.

Il se mit aussi à écrire : "Les 15 Samedis", livre qui alimente la piété de nombreuses générations de dévots, ainsi que la "Supplique", composée en 1883, ont franchi depuis longtemps, par millions de copies et en de nombreuses langues, les frontières de l'Italie et de l'Europe.

Cinquante ans de travail intelligent, infatigable, ardent, produisirent le "miracle Pompéi". La Comtesse Marianna De Fusco fut une collaboratrice généreuse et forte. Elle épousa Bartolo en 1885 et resta auprès de lui jusqu'au 9 février 1924, quand elle mourut à 88 ans passés.

Bartolo Longo vécut encore deux ans, aux prises avec des déceptions morales et des souffrances physiques. Il s'éteignit le 5 octobre 1926.

Son corps repose dans la chapelle qui, depuis 1983, lui est dédiée sous le trône de la Vierge Marie, ainsi qu’il l'avait désiré. Il a été béatifié le 26 octobre 1980 par Jean-Paul II. A cette occasion le Pape dit de lui qu’il avait «le laïc qui a totalement vécu son engagement.