La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L’ESCORIAL: NOTRE DAME DES DOULEURS

 Lieu d’apparitions de Jésus et de Marie : du Jeudi 13 novembre 1980 – Samedi 4 mai 2002 et le 30 Avril 2012 L’Archevêque de Madrid autorise la construction d’une chapelle dans le Pré Neuf de l’Escorial

Message de la Très Sainte Vierge Marie :

« JE SUIS LA VIERGE DES DOULEURS. JE VEUX QU'ON CONSTRUISE EN CE LIEU UNE CHAPELLE EN L'HONNEUR DE MON NOM. QU'ON VIENNE DE TOUTES LES PARTIES DU MONDE Y MÉDITER LA PASSION DE MON FILS, QUI EST COMPLÈTEMENT OUBLIÉE. SI ON FAIT CE QUE JE DIS, IL Y AURA DES GUÉRISONS. CETTE EAU GUÉRIRA (une fontaine se déverse dans un abreuvoir). QUICONQUE VIENDRA ICI RÉCITER QUOTIDIENNEMENT LE SAINT ROSAIRE, SERA BÉNI PAR MOI. BEAUCOUP SERONT MARQUÉS D'UNE CROIX AU FRONT. FAITES PÉNITENCE. FAITES ORAISON »

Message du 4 août 2001

« ...Pour chacun de vos Ave Maria, mes enfants, je vous promets de protéger vos maisons des embûches de l'ennemi. Venez, venez en ce lieu; mon Cœur reçoit beaucoup de consolation... »

 

Message du 3 décembre 1983

« Je promets à tous ceux qui réciteront quotidiennement le Rosaire, qui iront adorer le Très Saint Sacrement, qui se confesseront et communieront les premiers samedis du mois, qu'ils verront les peines du purgatoire qu'ils ont méritées, mais sans devoir les subir pour aller directement au Ciel. »

 

Message du 6 février 1993

« L'homme a perdu le paradis à cause de la superbe, de l'orgueil et de la désobéissance; et c'est avec l'humilité, avec la simplicité, avec la pauvreté et avec l'obéissance qu'il le retrouvera. »

        

            

Message d’une âme damnée parle :

« Nous ne voulons rien savoir, ni de vous ni de Dieu. Nous ne changerions pas les peines ni la douleur pour aller au Ciel ! Notre mission est la haine, la destruction, le manque d’amour. C’est un tourment qui ne finira jamais et ne nous consumera jamais. C’est un feu dévorant, qui dévore nos entrailles. Mais nous sommes maudits de Dieu parce que nous, nous n’avons pas voulu l’aimer. Mais je veux que vous avertissiez les hommes des tourments si grands de ce lieu afin qu’ils n’y entrent pas. C’est la voix de Dieu qui me le commande ! Mais pour moi, j’entraînerai tout le monde dans ce lieu où ils se consumeraient par le feu, où la haine, la destruction sont toujours présents ! Tout n’est qu’amertume et notre mission est de détruire les âmes. »

Beaucoup parviennent en ce lieu parce que personne n’a voulu leur dire la vérité et nous nous n’avons pas voulu la comprendre. Il était plus facile de vivre dans les commodités, l’abondance, et à notre guise sans faire la volonté de Dieu. Ceci est notre salaire. Nous sommes payés par celui pour lequel nous avons travaillé. Nous éprouvons de la haine, du mépris. Si Dieu nous laissait, nous détruirions le monde. Nous n’éprouvons que le désir d’entraîner tous les hommes pour qu’ils participent à cette souffrance. »

 

Message de la Très Sainte Vierge

« Ma fille, tu vois quelle différence il y a entre l’amour et la haine ? Observe la paix qu’il y a en ce lieu et la haine, le mépris et la rancœur qu’il y a dans l’autre. Luttez mes enfants, et ne vous laissez pas conquérir par des paroles qui flattent vos ouïes, par des commodités pour votre corps. Soyez fidèles à la volonté de Dieu, aimez nos Cœurs, mes enfants ! Les âmes bonnes jouissent de la miséricorde si grande que Dieu a eue envers elles parce qu’elles ont été capables de lutter, de se détacher, de rejeter les vanités, les rancœurs, les envies, d’être pauvres, humbles et sacrifiées, d’imiter Jésus sur la Croix et Marie à Nazareth ! »

 

Message de Jésus

« Je demande aux hommes : approchez-vous des sacrements, mes enfants, ne vous relâchez pas dans la prière, laissez le monde et toutes ses vanités et prenez un chemin droit et sûr. Dans le monde il y a une crise de la foi que les hommes ont perdu parce qu’ils considèrent que tout est bien. L’homme a perdu la morale et le monde est rempli d’immoralité : car rien n’est péché. On porte la chair en triomphe et je te répète, ma fille, que les hommes veulent changer les lois, chacun ne s’acceptant pas tel qu’il est, sur le chemin de sainteté, mais dans l’immoralité et en adultérant leur corps : les hommes avec les hommes, les femmes avec les femmes. Mais jusqu’où allez-vous en venir, créatures, car vous ne respectez pas la loi de Dieu ! Dieu a crée l’homme et la femme pour procréer, non point pour la jouissance, les plaisirs ou les passions. L’homme l’a oublié. Je te répète ma fille que cela ressemble à Sodome et Gomorrhe. Jusqu’à quand Dieu doit-il avoir honte des hommes ! Priez mes enfants, priez pour ne pas tomber en tentation. »